Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 16/06/21

Redressements pour travail au noir.-

A 606 millions d'euros (contre 708 millions l'année précédente) pour 3.600 unités, les redressements Urssaf pour travail dissimulé ont reculé de -15% annuels l'an dernier. Les contrôles sur place ont été interrompus lors du premier confinement, tandis que les contrôles d'assiette (19 milliards d'euros de cotisations vérifiées contre 32 milliards en 2019) ont volontairement été mis en sourdine durant la crise sanitaire. L'objectif de redresser 3,5 milliards de fraude au travail dissimulé en 5 ans n'est pas abandonné et il devrait donc y avoir maintenant un effet de rattrapage.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top